Barème kilométrique des IDEL

Le nouveau barème fiscal pour 2022 est arrivé.
Le barème kilométrique des IDEL a enfin une augmentation de toutes les tranches des barèmes sans exception !
Infirmière et infirmier en libéral, ne vous réjouissez pas trop vite.
La rémunération et la défiscalisation de vos déplacements professionnels restent une « arnaque pathétique », malgré une augmentation de 10 %.

 

Le barème kilométrique des IDEL

Je commence la mise à jour de cet article en mettant les deux pieds dans le plat…
Pourquoi tous les professionnels de la route (IDEL inclus) n’auraient pas accès à un tarif spécifique pour les carburants ?
Surtout avec une Indemnité Forfaitaire de Déplacement encore et toujours à 2,50 € depuis le 27 mai 2012 !

Il est regrettable de taxer (de façon directe ou indirecte) encore une fois de plus, un outil de travail d’une profession
Comme celle des infirmiers libéraux, qui ont pour vocation et pour obligation de se déplacer au domicile des patients.

Cela est à rajouter à la trop longue liste des augmentations chaque année : taxes, impôts, assurances et cotisations sociales.

Toujours plafonné à 7 chevaux fiscaux depuis 2013 pour les automobiles, au lieu de 13 cv précédemment.
L’indemnisation de vos déplacements professionnels d’infirmiers libéraux, est vraiment limitée.
Surtout pour les IDEL qui interviennent avec un kilométrage important en zone rurale.

A lire également notre article sur le véhicule de l’IDEL.

En effet, à l’exception de  celles et ceux qui exercent dans un centre-ville avec des tournées à pied ou en transport en commun.
Sinon l’IDEL est obligé de se déplacer et d’effectuer plusieurs dizaines de milliers de kilomètres sur l’année.
Et ce, compte tenu de ses obligations déontologiques et légales, d’assurer la continuité des soins et traitements, contre « vents et marées ».

 

Pour rappel, vous avez le choix en début d’exercice comptable

– d’opter soit pour la déduction de vos frais réels (conserver toujours tous les justificatifs et factures),

– soit le barème kilométrique (voir tableaux ci-dessous), qui intègre tous les frais de carburant.

Mais également les frais d’entretien, de réparation et d’assurance, ainsi que la dépréciation du véhicule.

Vous pouvez défiscaliser également les frais de garage et de stationnement, de péage d’autoroute.
Et les intérêts annuels d’un éventuel crédit pour l’achat du véhicule.
Bien sûr, il faut toujours faire la quote-part de l’usage professionnel et de l’usage personnel (non déductible).

Pour prendre la bonne option, faîtes vos propres calculs, ou contactez votre association de gestion agréée (voir article sur l’AGA de l’IDEL).
Ou votre expert-comptable pour l’IDEL (voir article) sur l’aide précieuse, que peut vous apporter ce professionnel).

A lire également notre chronique concernant les frais d’hébergement et de déplacement pour les infirmiers libéraux.

Important : vous devez être propriétaire ou copropriétaire du véhicule.
Pour les tableaux ci-dessous la lettre « d » correspond à la distance parcourue.
Donc en clair, cela doit correspondre à votre kilométrage professionnel total sur l’année). En cas d’usage mixte, le kilométrage personnel n’est pas déductible.

 

Avec l’évolution de ce barème, chacun réalise une déconnexion avec le quotidien des IDEL

Pour calculer directement vos indemnités, voici un lien vers le site du gouvernement (barème actualisé en permanence).

– Après une généreuse augmentation de 0,8 % pour 2013, et une nouvelle augmentation de 0,5 % pour 2014.
Voici le statut quo pour 2015, 2016, 2017 et 2018, le barème kilométrique reste identique à celui de l’année précédente.
Réjouissons nous, il aurait pu baisser !!!

Pour le barème 2019 (arrêté du 11 mars 2019 paru au Journal Officiel du 16 mars 2019), avec une légère augmentation (enfin).
Mais seulement pour les véhicules jusqu’à 4 chevaux fiscaux inclus.

Pour le barème 2020 (arrêté du 26 février 2020 paru au Journal Officiel du 29 février 2020), une nouvelle revalorisation de 1%.

Pour le barème 2021 (arrêté du 15 février 2021 paru au Journal Officiel le 20 février 2021), rien ne change, rien ne bouge par rapport à 2020.

Seule exception, si vous avez un véhicule électrique, le montant de vos frais de déplacement est majoré de 20 %.
Cet avantage est reconduit en 2022. (lien vers le texte légal sur légifrance.gouv.fr)

 

Pour le barème kilométrique des impôts 2022

En fonction de l’arrêté du 1 février 2022 paru au Journal Officiel le 13 février 2022, il y a enfin une augmentation !
Si c’est possible. Officiellement cette dernière est de 10 % et applicable à compter du 7 avril 2022, pour l’imposition des revenus de 2021.

Concrètement dans le détail pour la tournée de l’infirmière libérale

En comparaison de l’augmentation régulière de tous les frais des usagers de la route, et particulièrement les professionnels.
Comme les infirmières libérales, les limites de l’indécence sont encore et toujours reculées au fil des ans.

Le prix du carburant à la pompe continue d’augmenter sans vergogne.
Mais à voir également les prix des véhicules, de leur entretien, des éventuelles réparations et du tarif des assurances.

Voyons l’évolution en France des dépenses liées à la voiture selon le baromètre de l’assurance auto du site Selectra.info:
les primes d’assurance 2021 ont encore augmenté en moyenne de 1,50% par rapport à 2020, c’est déjà le cas depuis 2018.

 

La presse en parle

Voici le baromètre d’IDGarages.com qui suit l’évolution du coût moyen d’une révision automobile:
les tarifs en général ont progressé de 6 % en 2021, et c’était déjà la même augmentation en 2020.

Selon une enquête de lesechos.fr:
les postes de péages en France ont grimpé de 1,86 % en 2020, de 0,44 % en 2021 et de 2 % en 2022.

Sans oublier un article de caradisiac.com:
Déjà en 2021, les prix des carburants avaient augmenté en moyenne de 20 %.
Afin de vous éviter un ulcère à l’estomac, je ne vous rappelle pas les multiples augmentations des prix du carburant en 2022.
Soit encore une augmentation de 13,29 % juste entre janvier et février et alors en mars et de nos jours !

Je ne pense pas que cette légère augmentation puisse couvrir véritablement la flambée de tous les autres coûts.
Pourquoi ne pas en tenir compte dans le barème kilométrique des impôts.
Puisqu’il est censé inclure tous ces coûts qui font bien réellement partie d’un usage professionnel ?

Dans notre beau pays, la justice fiscale est une appellation d’origine non contrôlée !
Et les automobilistes seront toujours d’éternelles « vaches à lait ».

 

Pour les automobiles

chevaux fiscauxd <= 5000 kmde 5001 à 20000 kmd >= 20001 km
3 cv et moinsd x 0,502 €(d x 0,3 €) + 1007 €d x 0,35 €
4 cvd x 0,575 €(d x 0,323 €) + 1262 €d x 0,387 €
5 cvd x 0,603 €(d x 0,339 €) + 1320 €d x 0,405 €
6 cvd x 0,631 €(d x 0,355 €) + 1382 €d x 0,425 €
7 cv et plusd x 0,661 €(d x 0,374 €) + 1435 €d x 0,446 €

 

 

Pour les motos

chevaux fiscauxd <= 3000 kmd = de 3001 à 6000 kmd >= 6001 km
1 à 2 cvd x 0,375 €(d x 0,094 €) + 845 €d x 0,234 €
3 à 5 cvd x 0,444 €(d x 0,078 €) + 1099 €d x 0,261 €
5 cv et +d x 0,575 €(d x 0,075 €) + 1502 €d x 0,325 €

 

 

Pour les scooters et vélomoteurs < à 50 cm3

d <= 2000 kmd <= 2001 à 5000 kmd >= 5001 km
d x 0,299 €(d x 0,07 €) + 458 €d x 0,162 €

 

 

A vos calculs pour le mal à la tête et à vos mouchoirs pour pleurer

D’abord une remise du gouvernement de 18 centimes du 01/04/22 au 31/08/22.
Après étrangement ça va baisser.

Une autre remise du gouvernement à 30 centimes du 01/09/22 au 31/10/22.
Toujours sous conditions de revenu évidemment.

Au lieu de saupoudrer des mesurettes, pourquoi ne pas légiférer unilatéralement une grosse baisse sur les taxes de l’état ?
Au lieu de distribuer l’aumône, pourquoi ne pas créer un forfait défiscalisé pour les gros rouleurs professionnels de la santé ?

 

Olivier LUCK
Contact Libéral Evolution (Clic vers la page d’accueil)
Le remplacement IDEL a une solution
07 82 98 20 58 – 09 67 20 45 37